Les dernières informations sur les voyages, les langues et la culture par EF Education First
Menu

10 raisons pour lesquelles la Nouvelle-Zélande est la nouvelle destination tendance pour étudier

10 raisons pour lesquelles la Nouvelle-Zélande est la nouvelle destination tendance pour étudier

Lorsqu’ils envisagent de partir étudier à l’étranger dans l’hémisphère sud, de nombreux étudiants ont un coup de cœur pour l’Australie. Il y a pourtant une autre destination tout aussi attrayante : la Nouvelle-Zélande. Et devinez quoi ? C’est un pays tout aussi accueillant, inoubliable, magnifique et parfait pour Instagram que son imposant voisin.

Voici quelques raisons pour lesquelles la Nouvelle-Zélande est l’un des meilleurs endroits au monde où étudier l’anglais – ou n’importe quelle autre matière, vraiment :

1. Deux îles, deux mondes

La Nouvelle-Zélande est composée de deux îles aux personnalités totalement différentes. L’île du Nord offre aux étudiants un style de vie cosmopolite et convivial, en particulier dans les charmantes villes d’Auckland et de Wellington, mais aussi dans de nombreux endroits où s’imprégner de culture autochtone maorie, comme la région de Rotorua, parsemée de geysers. Le climat plus chaud du nord est un atout supplémentaire, tout comme les occasions de baignade et de plongée alléchantes qu’il permet.

D’autre part, l’île du Sud est une destination de rêve pour les amoureux de plein air, offrant ainsi des paysages admirables, de superbes randonnées pédestres, en plus d’abriter la capitale du ski et de l’aventure, Queenstown.

2. Dites adieu aux climats extrêmes

Ceux qui ont prévu de séjourner sur l’île du Nord peuvent laisser leurs quinze lainages à la maison : bien que plus humide que sa voisine du sud, son climat est généralement doux avec des températures comprises entre 20 et 30°C l’été et 14 et 22°C l’hiver.

L’île du Sud peut être un peu plus intense, mais pas aussi impitoyable que l’hémisphère nord. Attendez-vous à des températures entre 1 et 12°C l’hiver avec des moyennes estivales comprises entre 16 et 22°C.

3. Un petit pays détendu

La Nouvelle-Zélande est à peu près de la même taille que la Grande-Bretagne, mais abrite une population d’un peu plus de quatre millions d’habitants. Il n’est pas surprenant que les Néo-Zélandais soient si détendus : ils n’ont pas à courir à des millions de kilomètres à l’heure, ni à se bousculer les uns les autres pour se frayer un chemin.

Les Kiwis ont un rythme de vie plus lent et une meilleure santé, ayant ainsi trouvé le parfait équilibre entre vie privée et vie professionnelle.

4. L’attitude des Kiwis

En plus d’être détendus, les Kiwis sont humbles, enclins à l’autodérision, hilarants, terre-à-terre, loyaux, serviables, généreux, pacifistes et ont un esprit collectif de type volontariste que vous adopterez certainement une fois de retour chez vous (si les habitants ne sont pas la meilleure raison de tenter votre chance en Nouvelle-Zélande, nous ne savons pas ce qu’il en est !)

5. Auckland

Cette ville de Nouvelle-Zélande a récemment été élue troisième meilleure ville au monde en termes de qualité de vie – et l’on comprend aisément pourquoi. Auckland est décontractée, accueillante, sûre et suffisamment petite pour pouvoir en faire rapidement le tour.

Elle offre de nombreux festivals culturels tout au long de l’année, ainsi qu’une excellente cuisine, du vin, du café et une vie nocturne de plus en plus animée. Les expatriés friands de plein air adorent explorer les îles environnantes, les ports, les plages et les 48 « maunga » (ou cônes volcaniques) de la ville.

6. L’anglais Kiwi est génial

C’est ainsi que nous appelons l’anglais néo-zélandais que nous aimons. Pendant votre séjour là-bas, profitez de leurs voyelles interchangeables et de leurs expressions familières et originales telles que « chilly bin » (glacière), « cuz / bro » (ami), « she’ll be right » (ça va aller), « choice » (terrible, génial, merci), « chur bro » (merci, mec), « flat tack » (à toute vitesse), « hard case » (une personne difficile) et « beached as » (être coincé quelque part).

7. Plages sur plages

Avec 15 000 kilomètres de côtes, les Kiwis ont la chance de ne jamais vivre à plus de 128 kilomètres de la plage (et pour beaucoup, bien plus près). Les visiteurs de l’hémisphère nord friands d’une petite aventure hivernale en bord de mer n’auront pas à aller loin pour trouver leur dose de plage. Outre les superbes spots de surf, les plages de Nouvelle-Zélande ont de quoi satisfaire tous les goûts : imaginez des affleurements rocheux, des dunes de sable gigantesques, des lagons, des sables noirs et blancs et des sources chaudes.

Visitez Hot Water Beach sur la péninsule de Coromandel, dans l’île du Nord, ou laissez-vous glisser le long des dunes de sable de Ninety Mile Beach (qui, bien que ne mesurant pas réellement 90 kilomètres n’en demeure pas moins époustouflante). Par la suite, partez à la découverte des nombreuses plages remarquables du parc national Abel Tasman telles que Medlands Beach, Torrent Bay, Awaroa Inlet et Sandfly Bay.

8. La destination préférée des gourmands

Bien que nouvelle venue dans la tournée gastronomique internationale, la Nouvelle-Zélande est en train de s’y faire une place. Remplissez votre assiette de hāngī maori, de pavlova, d’agneau, de moules, d’écrevisses, d’oursins, de patates douces kumara et de miel de manuka.

9. Sports d’aventure et activités de plein air

La Nouvelle-Zélande est le paradis des aventuriers, lieu idéal pour pratiquer le saut à l’élastique, le kayak, la spéléologie, le parachutisme, la tyrolienne, le parachute ascensionnel, la conduite hors-piste, le parapente, le deltaplane, le snowboard, et bien d’autres activités palpitantes.

Ceux qui préfèrent vivre l’aventure les deux pieds sur terre ferme apprécieront ses innombrables sentiers de randonnées dont Ball Park Crossing, Abel Tasman Coast Track, Whanganui Journey, Milford Track et Routeurn Track, deux des « grandes marches » du pays, ne sont que quelques exemples.

10. Mini pauses et balades à vélo

Les cyclistes sont comblés avec les 2 500 kilomètres de pistes cyclables du réseau national de Nouvelle-Zélande, y compris des tronçons tels que le parcours ferroviaire Otago de 160 kilomètres de l’île du Sud, reliant Clyde à Dunedin. Outre le cyclisme, ce pays de la taille d’un petit pois se prête à toutes sortes d’escapades de week-end.

Essayez d’observer les baleines à Kaikoura, d’explorer la Baie des îles, de faire de la randonnée ou du kayak sur la côte des Catlins, faites-vous dorloter à l’île Waiheke et offrez-vous un diner arrosé de vin fin à Marlborough, Hawke’s Bay et Wellington.

Partez étudier en Nouvelle ZélandeEn savoir plus

Partagez cet article

Derniers articles Vie étudiante