GO Blog | EF Blog Belgique
Les dernières informations sur les voyages, les langues et la culture par EF Education First
MenuBrochure gratuite

Parler anglais couramment : les 10 étapes clés

Parler anglais couramment : les 10 étapes clés

Dans le monde d'aujourd'hui, plus votre anglais est bon, plus vous pouvez participer à tout ce qui est international : de la culture Internet qui ne connaît pas de frontières aux affaires internationales qui les traversent.

Et si parler couramment l'anglais peut vous ouvrir de nouvelles portes et élargir vos horizons, il est important de se rappeler que la maîtrise de la langue n'est pas une question de perfection. Il s'agit de se sentir à l'aise avec la langue et d'être capable de s'exprimer naturellement.

Voici comment commencer à parler anglais plus couramment en dix étapes.

1. Utiliser des expressions idiomatiques

L'utilisation d'expressions idiomatiques est une marque de fluidité et un signe que vous comprenez et appréciez le côté plus "poétique" de la langue. L'anglais est riche en idiomes et les locuteurs natifs aiment agrémenter leur discours de ces expressions amusantes.

Mais qu'est-ce qu'un idiome ? Un idiome est une phrase qui "dépeint une image" au lieu de s'appuyer sur le sens littéral des mots qui la composent. Par exemple, un anglophone peut dire : "Break a leg !" à un ami avant un examen. Il n'espère pas littéralement que son ami se casse une jambe, il s'agit simplement d'une autre façon de dire "bonne chance".

Commencez par maîtriser le top 20 des idiomes en anglais, puis progressez vers une liste plus complète ou concentrez-vous sur des idiomes sur le thème de la nature, du corps humain, ou de la nourriture.

2. Utiliser le bon idiome

Une fois que vous avez appris les expressions anglaises les plus courantes, n'oubliez pas que l'utilisation des bonnes expressions - anglais britannique au Royaume-Uni ou anglais américain aux États-Unis - est ce qui vous distinguera en tant que personne bilingue.

Bien que de nombreuses expressions idiomatiques soient communes à tous les dialectes, il existe quelques différences importantes :

En anglais américain, on dit "toot your own horn" (c'est-à-dire faire l'éloge de ses propres compétences ou capacités), alors qu'en anglais britannique, on dit : "to blow your own trumpet".

En anglais américain, on dit : "to tear into someone" (c'est-à-dire attaquer quelqu'un avec des mots), alors qu'en anglais britannique on dit : "have a go at someone".

Pour en savoir plus sur les expressions idiomatiques américaines et britanniques, cliquez ici.

3. Travailler sur vos mots

Pour améliorer votre anglais, vous devez vous concentrer sur l'enrichissement de votre vocabulaire. Plus votre choix de mots est riche et varié, plus vous serez à l'aise.

Comme l'anglais possède le plus grand vocabulaire du monde (environ 750 000 mots et plus !), vous avez l'embarras du choix. C'est un aspect passionnant de l'apprentissage de la fluidité, mais qui peut aussi rendre les choses plus difficiles : être bilingue ne signifie pas seulement connaître beaucoup de mots, mais c'est aussi savoir exactement quand les utiliser.

Commencez par vous entraîner à utiliser moins souvent "very" et "really" et à utiliser un mot plus précis et plus sophistiqué pour exprimer ce que vous voulez. Par exemple :

Au lieu de "very lucky", dites "fortunate".

Au lieu de "very good", dites "exceptional".

Au lieu de "very interesting", dites "intriguing".

Vous trouverez d'autres exemples dans cette vidéo ou dans celle-ci.

4. Apprenez par étapes

Il est plus facile de parler sa langue maternelle parce qu'on s'appuie sur des phrases au lieu de chercher de nouvelles façons d'assembler des mots chaque fois qu'on veut exprimer quelque chose.

Les neuroscientifiques ont pu montrer que le développement de schémas courts aide le cerveau à retrouver et à utiliser les nouveaux mots "dans le feu de l'action".

Pour ce faire, intégrez les nouveaux mots que vous avez appris dans des phrases que vous mémorisez immédiatement. Non seulement cette stratégie de mémorisation est plus efficace, mais elle vous aidera à être plus fluide au fil du temps.

5. Choisissez un dialecte (ou pas)

Lorsque vous vous efforcez de parler couramment, il peut être utile de choisir un dialecte (accent + vocabulaire ou grammaire spécifique) à imiter. C'est important si vous êtes en contact permanent avec des locuteurs natifs ou si vous voulez vous "intégrer" dans votre pays d'adoption.

Il existe plus d'une centaine de dialectes anglais, de l'anglais américain et britannique à l'irlandais, en passant par l'africain du Sud et le kiwi (Nouvelle-Zélande).

Si vous tenez à "avoir l'air américain", par exemple, vous pouvez choisir un dialecte régional - les Texans, après tout, ont un son très différent de celui des New-Yorkais - mais vous pouvez aussi choisir d'apprendre quelque chose de plus "neutre", comme un dialecte américain plus générique (celui-ci est souvent parlé par des personnes dont l'anglais n'est pas la langue maternelle et qui ont fréquenté une école internationale et ont été exposées à une variété d'accents anglais sur une longue période).

Mais n'oubliez pas : vous pouvez parfaitement conserver votre accent étranger (il peut être très charmant !) et vous en débarrasser n'est pas une mesure de votre niveau de maîtrise de l'anglais.

Tant que votre accent est léger, les recherches montrent que vous serez en mesure de communiquer de manière aussi crédible qu'une personne dont l'accent est plus "natif".

6. Connaître la culture

Des compétences linguistiques bilingues vont de pair avec des compétences culturelles avancées. La langue est intimement liée à la culture et la maîtrise de la langue est marquée par la capacité à faire référence à des éléments culturels tels que l'argot, les expressions idiomatiques, les émissions populaires, la musique, les films et la littérature dans une conversation.

Si votre objectif est de parler couramment l'anglais britannique, par exemple, veillez à passer le plus longtemps possible en Grande-Bretagne (voir le dernier point) et à vous immerger dans la culture, l'humour, les émissions de télévision et la littérature britannique.

7. Maîtriser l'argot

Être capable d'utiliser l'argot est une autre caractéristique de la maîtrise d'une langue.

Bien qu'une grande partie de l'argot anglais actuel soit mondial et se démode plus vite que vous ne puissiez prononcer "argot", certains sont spécifiques à l'anglais australien, par exemple.

Commencez par vous familiariser avec l'argot local - britannique, par exemple - et avec les termes les plus récents de l'argot anglais international. Assurez-vous également de connaître les abréviations et les mots d'argot les plus courants utilisés sur Whatsapp. Certains d'entre eux sont même utilisés dans le langage parlé de nos jours.

8. Regarder des séries

L'une des meilleures façons de s'exprimer couramment est de passer des heures sur votre canapé (ou dans votre lit) à regarder des séries. Oui, vous avez bien lu : vous avez maintenant une excuse pour regarder vos émissions préférées sur Netflix !

Pour parler couramment l'anglais, vous devez être exposé à la façon dont il est utilisé par les locuteurs natifs dans une variété de contextes. Regarder des émissions de télé-réalité, des séries et des documentaires vous permet d'assimiler du vocabulaire, de l'argot, des expressions et des accents tout en vous détendant.

Essayez d'activer les sous-titres anglais pour faire le lien entre ce que vous entendez et la façon dont le mot est écrit, ou désactivez-les pour vous concentrer uniquement sur la façon dont les choses sonnent.

9. Imiter les autres

Pour parler couramment l'anglais, il faut travailler son accent et sa prononciation de manière active et consciente. L'une des façons les plus efficaces de le faire est d'imiter la façon dont les autres parlent.

Choisissez une célébrité ou d'autres locuteurs natifs que vous aimez et essayez d'imiter leur façon de parler, en accordant une attention particulière à leur rythme et à leur intonation.

Vous pouvez par exemple écouter les livres audio de vos acteurs préférés lisant leur autobiographie (essayez "Greenlights" de Matthew McConaughey, par exemple). Vous apprendrez à mieux les connaître et serez exposé à leur façon de parler pendant des heures. Vous pouvez également regarder ou écouter des interviews qu'ils ont réalisées sur Youtube ou pour un podcast.

10. S'immerger dans la culture

La véritable maîtrise de la langue ne peut être atteinte qu'en l'utilisant tous les jours dans des contextes variés, de la terrasse d'un café à une présentation à l'école.

L'immersion totale, c'est-à-dire le fait de travailler ou d'étudier dans un pays anglophone, est la meilleure manière de maîtriser une langue, car elle vous permet d'entendre et d'utiliser l'anglais dès le réveil et jusqu'au moment où vous vous endormez (vous pouvez même commencer à rêver en anglais !). En fait, vous utiliserez les points 1 à 9 naturellement et pendant de longues périodes, ce qui renforcera votre apprentissage.

Pour obtenir un effet optimal - en termes de maîtrise de la langue et d'immersion culturelle - envisagez de séjourner dans un pays anglophone pendant au moins quelques mois, idéalement six ou plus. Vous disposerez ainsi de suffisamment de temps pour vous exercer et vous mettrez sur la voie d'une maîtrise parfaite de l'anglais.

Améliorez votre anglais dès aujourd'huiExplore
Recevez notre newsletter mensuelle sur les voyages, les langues et la culture.Je m'inscris

Découvrez le monde et étudiez une langue à l'étranger.

En savoir plus